Contrefaçons : 7 idées reçues

Bonjour !

Je ne pensais pas refaire un article sur les contrefaçons de si-tôt, mais je m’y sens obligée…vous le savez peut être si vous me suivez depuis un moment j’en avais déjà parlé dans un article ici et je suis contre les contrefaçons. Aujourd’hui on en reparle encore une fois, sous forme d’un article un peu moins travaillé, plus point par point histoire de vous mettre en alerte, car si j’en parle et si je le rabâche depuis aussi longtemps, il y a une raison à cela…

Mais de toute façon, les contrefaçons ce sont des vrais produits avec des défauts de fabrications !

Ah oui et donc un sac à main Chanel arrive à perdre 90% de sa valeur initiale avec un fil décousu ? Parce qu’un sac à main Chanel à 30€ (au lieu de 3000€), j’en ai vu mais permettez moi d’émettre de sérieux doute… et la matière, elle change aussi miraculeusement ? On passe du cuir à du simili comme ça ? Trop fort. Et vous croyez vraiment que des marques d’aussi haut standing se permettraient de vendre sur des sites comme… Aliexpress ? Bangood ? Ebay ?… n’ont-ils pas déjà un site officiel ou des revendeurs officiels ? Posez vous les bonnes questions.

Ce sont des vrais produits mais pas chers, parce que les vendeurs chinois n’ont pas de taxes.

Pas de taxes… pas de légalité. Non ? S’il n’y a pas de taxes, c’est que le produit est contrefait car non vérifié/vérifiable auprès de qui que ce soit. Donc on peut en conclure qu’il a été fait dans une usine illégale. Peut être même par des enfants ou des adultes. Sous-payés. Vous vous souvenez des émissions chocs sur le sujet à la TV ?…

De toute façon, même en France/Europe les marques mettent de la merde dans leurs produits, alors je m’en fiche de mettre un truc dont je ne connais rien sur mon visage du moment que je suis belle et pas ruinée. (lol)

J’entends cela quand on vient à parler de cosmétiques et… peut être qu’ici on a des substances étranges, mais au moins nous sommes tenus à une liste exhaustive obligatoire sur le dos des cosmétiques. De part ce fait, il est très simple de vérifier s’il y a des substances suspectes et cela, libre à chacun de vérifier ce qu’il s’applique. Notez aussi que les métaux lourds, tels que le plomb, sont interdits en France, Europe et aux US. Ce n’est que le commencement d’interdictions dans le même genre, d’ailleurs. De nombreuses substances utilisées sont actuellement suspectées d’être allergène, cancérigène et j’en passe. Ne prenez pas le risque de jouer à la roulette russe en vous disant que tant pis, vous utilisez des contrefaçons c’est pas cher… pensez à votre éventuel futur cancer.

Les marques abusent dans leur marge alors je boycotte en achetant des contrefaçons.

Je suis la première d’accord avec cette affirmation mais encore une fois, à vous de vous débrouiller : vous voulez du standing, de la marque, vous payez. La marque, c’est avant tout un prix et une certaine qualité qui se paie, pensez y bien. Et si vous n’avez pas les moyens, il existe un moult marques à petits prix qui proposent des produits tout aussi sympathiques.

C’est pas une contrefaçon, c’est une imitation.

Cette affirmation là, elle me sort par les oreilles alors voici les définitions de ces mots, une bonne fois pour toute (d’après Larousse) :

Contrefaçon : objet qui est l’imitation ou la reproduction frauduleuse d’un autre.

Imitation : Action de reproduire artificiellement une matière, un objet ou de faire une copie d’un objet de valeur ; cette reproduction, cette copie.

Et donc frauduleusement signifie sans l’autorisation, illégalement. En sommes lorsque vous achetez (au hasard…) de fausses chaussures Air Force à 20€ sur Aliexpress, un rouge à lèvres contrefaits Lime Crime sur Ebay pour 1€, et j’en passe, vous avez simplement violé la propriété morale de la marque en question et cela revient simplement à du vol.

Une imitation, ou un dupe en revanche est bien légal : on peut par exemple citer les palettes de la marque MakeUp Revolution qui ressemblent aux Too Faced, les W7 qui ressemble aux Urban Decay…

Je porte ce faux rouge à lèvres Kylie Jenner (encore au hasard…) et il ne m’est rien arrivé.

Une seule photo. Bon appétit. (et n’hésitez pas à taper « fake makeup reactions » pour plus d’images qui vous donneront, je l’espère, très envie d’acheter du faux). Comme je le disais plus haut, c’est peut être pas pour maintenant mais qui sait dans 10 ans ?

k.png
Source de l’image : Instagram

Il y a les ingrédients écrits sur mon produit, et ça va c’est pas si terrible que ça.

On parle bien d’un faux produits, contrefaits, en Chine peut être dans une usine illégale, et vous avez encore confiance dans une fausse étiquette, sur un faux packaging probablement copié du vrai packaging ?… (si c’est vraiment le cas, je ne peux plus rien pour vous et votre crédulité…)

Enfin voilà, pour résumer la contrefaçon c’est ça :

  • Des produits douteux, de provenance douteuse
  • Des conditions de travail déplorables pour ces employés/esclaves, les contrefaçons sont les produits les plus demandés sur les sites donc forcément cela va de paire
  • Des compositions de produits cancérigènes, allergènes, non vérifiés, testés et non vérifiable
  • Des produits testés sur les animaux (pour la cosmétique), puisqu’en Chine rien ne l’interdit au contraire… une loi y oblige.
  • Du vol de propriété intellectuel, pure et simple
  • De la mauvaise qualité
  • De l’illégalité, passible d’être punie par la loi

Avant d’acheter, posez vous les bonnes questions :

  • Ai-je vraiment besoin qu’il y ait écrit Chanel ou Kylie sur mon rouge à lèvres pour être joli(e) ?
  • Ai-je vraiment besoin de prendre des risques inutiles ?
  • Mon produit est-il vendu sur un site officiel ? (pour rappel les sites de ventes safes commencent par https://) Au vrai prix ? (pour cela aller voir le site officiel de la marque avant de voir les revendeurs, et vérifiez si ces derniers sont de vrais revendeurs agrées)

Voilà pour cet article encore une fois assez long, mais surtout préventif ! Je n’en peux plus de voir du faux autour du moi et j’avais vraiment besoin de remettre les choses dans leur contexte. Si vous arrivez jusqu’ici et continuez à penser que la contrefaçon c’est génial, je ne peux plus rien pour vous, et vous souhaite un bon sida et un chouette cancer de la peau, ainsi qu’un agréable séjour en prison.

Oh oui, je suis pas très gentille, je sais… Je tiens à préciser que je ne diabolise absolument pas les sites chinois, je tiens juste à vous mettre en garde sur les faces cachés de la chose, que l’on ne réalise pas forcément.

Publicités

10 réflexions sur “Contrefaçons : 7 idées reçues

  1. Merci pour ton article !! Je suis 1000% d’accord avec toi et il y a encore plein de gens qui ne comprennent pas ça. Il y en a beaucoup aussi qui ne font pas la différence entre un dupe et une contrefacon. Et comme tu dis, il y a aussi celles qui achètent une contrefacon car le vrai est trop cher (pour les palettes notamment). Mais sincèrement, je ne vois pas où est l’intéret. Juste dire qu’on a un Naked 2 ? C’est n’imp car la qualité n’est pas là. Ce n’est pas parce que c’est écrit Naked dessus que ça remplace une vraie. Perso, j’ai trop peur aussi des compositions car ça va vite à modifier la liste des ingrédients. Je préfère économiser et m’acheter une vraie palette plutot que d’acheter une m****.. Ou alors je préfère m’acheter un dupe de makeup revolution qui sont souvent excellents pour un prix très honnetes (souvent le même prix qu’une contrefacon) mais avec des ingrédients autorisés chez nous…

    J'aime

  2. Aujourd’hui je viens d’éditer un article qui sera demain en ligne sur les différences entre les vrais et faux Melted mattes.
    Je vois tellement de filles qui participent à des concours et qui reçoivent de faux lots, je trouve ça tellement hallucinant.
    Le pire c’est que certaines ne se rendent même pas compte du danger…
    En tout cas super article 🙂
    Bisous

    J'aime

      • Non malheureusement. Surtout sur Instagram… J’ai l’impression que c’est tellement la course aux abonnées que certaines n’en ont rien à faire de mettre la santé des autres en danger :/

        J'aime

  3. Comme tu dis, bon appétit. Il m’est arrivé d’acheter des contrefaçons sans le savoir, et le rendu n’est jamais là : c’est pour cela qu’on s’en rend compte facilement.
    Du coup, je ne vois pas l’intérêt de prendre le risque de l’amende/l’allergie!

    J'aime

    • Certaines personnes sont persuadées pourtant que le rendu est « bon », si « bon » qu’elles sont persuadées qu’il s’agit de vrais produits…
      J’en parle encore et encore, j’espère sincèrement qu’un jour on arrêtera de voir des blogueuses/youtubeuses faire l’éloge de ces faux produits…

      J'aime

  4. Salut Mia,
    Effectivement, je pense qu’il ne faut surtout pas acheter de fausses marques, et encore plus orsque cela concerne un produit qui va entrer en contact avec la peau !

    Et donc tu es contre les marques qui s' »inspirent » de créateurs, par exemple des lunettes de soleil style Ray-Ban, sans logo mais qui s’inspire du design ?

    Je ne fais en aucun cas l’apologie de la contrefaçon. Mais je pense qu’il faut la distinguer de la simple « reprise d’idée ». Un exemple : Apple a été le premier à proposer une souris sur ses ordinateurs personnels. Mais la marque a repris l’idée d’une autre société, après avoir visité ses locaux.

    Je pense qu’il est toujours bien de s’inspire sur ce qui marche. Et les marques copient bien souvent les unes sur les autres.

    Après je déconseille l’achat d’imitation ou de contrefaçons, car ce n’est pas honnête vis à vis de la marque en question.

    voilà, j’aimerais bien avoir ton point de vue là-dessus, même si je partage globablement le même avis que toi sur les copies et les contrefaçons.

    J'aime

    • Bonjour et bienvenue sur mon blog David, je connaissais déjà ton blog à vrai dire. 🙂
      Je pense qu’effectivement il faut distinguer les marques sans logo qui reprennent l’idée des contrefaçons. Cependant, j’ai beaucoup de mal (personnellement !) à acheter un produit « sans marque » car on a du mal à retracer son origine, sa fiabilité etc… Dans le domaine de la cosmétique par exemple, on peut citer la marque W7 qui reprend très clairement les design des grandes marques comme Too Faced, Benefit, Urban Decay, mais pour autant cela reste une marque à part entière. Je pense que c’est techniquement « ok » de reprendre une idée mais qu’il faut avant tout que la marque se différencie par le nom de l’original afin que l’acheteur ne soit pas trompé ou perdu niveau fiabilité.
      J’espère que ma réponse est assez clair, mais en bref voilà il existe des dupes et c’est plutôt bien pratique et je n’ai rien contre, bien au contraire !

      J'aime

Laisser un mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s